Stupéfiants : il perd son permis 30 minutes après l’avoir eu

Voilà une histoire originale (et un peu dramatique aussi quand même, on ne va pas se mentir).
Ce jeune isérois habitant près de Villefontaine passe son permis. Quelques jours après son examen il reçoit la notification lui indiquant que le résultat de son examen est disponible sur Internet, il se jette sur le site Web pour vérifier l’information : c’est tout bon ! Il a le permis !

Il décide donc de prendre la voiture pour sortir fêter ça, mais sur la route il est contrôlé par la police, seulement 30 minutes après avoir découvert qu’il avait obtenu le précieux permis.

A ce moment il explique aux gendarmes qu’il n’a pas le document, mais qui a bien été admis. Les gendarmes vérifient, et décident de lui faire passer un test salivaire. Bim, le test salivaire est positif à la cocaïne et au canabis. 6 points de retirés sur son permis tout frais, plus de permis, et une amende de 600€ en bonus.

La totale.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.